Aller au contenu principal

L’espèce humaine

I8photo Diogène

L’ESPÈCE HUMAINE  

Extraits de l’oeuvre éponyme de Robert Antelme  

Mise en scène, dramaturgie, interprétation: Maylis Isabelle BOUFFARTIGUE

Co-dramaturgie Olivier LE COUR GRANDMAISON

Interprétation Diogène NTARINDWA

Technicien lumière Yarol STUBER

Suivie d’un bord de scène avec l’équipe artistique et O. Le Cour Grandmaison

« Il n’y a pas des espèces humaines, il y a une espèce humaine. »  Robert Antelme                        En réduisant l’Homme à son besoin le plus radical, celui de sa propre survie, les SS révélèrent malgré eux et au contraire de leur projet génocidaire, l’unité de l’espèce humaine. Robert Antelme a (sur)vécu un an dans les camps de concentration nazis. L’inimaginable expérience d’un homme, parmi d’autres, réduit à l’irréductible est transmise par sa langue, celle des camps, celle de ceux qui survivent. Ces mots sont mis en plateau dans cette création portée par la nécessité de la transmission de cette pensée qui montre par miroir ce qui nous unit tous. 

diogène ntarindwa photo samuel cuadrado

Photos  @Samuël CUADRADO
Production  Compagnie monsieur madame, Théâtre le Ring et Espace Appia – Résidences  Foyer Rural de Saint Elix le Château, Salle Polyvalente de Lafitte Vigordane, La Parole Errante,. Soutiens Ministère de la Culture, Région et DRAC Occitanie, Conseil Départemental 31,  spedidam, Région Rhône Alpes
Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :